Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le coin des Lucioles

Nuits-Saint-Georges : Semi et 10 km

26 Mars 2017 , Rédigé par Marcel Soustelle Publié dans #COURSE

Une fois de plus, les coureurs qui ont pris le départ de cette belle épreuve n'ont pas eu à le regretter. Le beau temps était au rendez-vous et l'ambiance festive et conviviale mettait du baume au coeur ! On a même pu apercevoir un participant demander son amie en mariage sur la ligne d'arrivée ! 

Avec 1500 concurrents au départ du 10 km et près de 1200 sur le semi ce rendez-vous est réellement devenu incontournable. Nos Lucioles ne s'y sont d'ailleurs pas trompées puisqu'elles n'étaient pas moins de 10 à participer. Vous trouverez ci-dessous le témoignage de quelques-unes d'entre elles ainsi que des photos qui m'ont été envoyées par Marie-Laure. Qu'elle en soit ici remerciée !

J'ai également établi un petit tableau de résultats "spécial Lucioles" 

Les récits de course du 10 km :

Stéphane Pernot :

"Très beau soleil pour ces 10,5 km de Nuits-Saint-Georges avec un joli 19°C au thermomètre de la voiture mais un ressenti plus important lors de la course.
Énormément de monde et j'ai peiné à retrouver mon collègue du boulot qui faisait son premier 10 km officiel.
J'ai croisé rapidement Stéphane Cuissette et Aurélie puis Patrick, Laurent, Catherine et Aurore mais toutes ces Lucioles étaient inscrites sur le 21 et je pense que j'étais le seul sur le 10. (Et non, vous étiez au moins trois NDR).
Le départ a été donné à l'heure et le premier km a été compliqué car il y avait de gros bouchons et il était difficile de doubler dans les rues de Nuits. Il m’a donc fallu un peu plus de 7 minutes pour avaler ce premier km.
Le peloton est devenu un peu plus fluide dès la sortie de Nuits et tout va bien jusqu'au km 5 (environs 5mn au kilomètre) où je ressens une grosse fringale et un gros manque de jus. C'est vrai que je ne suis pas habitué à courir à 14H et je pense que j'ai mal géré mon alimentation. J’avais peur de me sentir trop lourd et j'ai mangé un peu léger. Obligé donc de m'arrêter rapidement au ravito pour grignoter des abricots sec et deux trois morceaux de sucre pour retrouver des forces.
Mon collègue qui lui ne s’est pas arrêté me rejoint juste après le château du clos Vougeot et nous sommes alors doublés par une fusée bleue : le premier concurrent du 21 km, il a bouclé son semi en 1h14 (source le bien public).
La seconde partie du parcours est plus descendante avec tout de même quelques dernières côtes mais personnellement j'ai trouvé l'aller jusqu'au Clos plus difficile.
Avec la chaleur (enfin je suppose) nous voyons une jeune femme allongée sur le bas-côté, des personnes s'occupent d'elle, le poste de secours n’est pas loin, à priori il y aurait eu d'autres malaises sur le parcours.
Mon collègue me distance d'une centaine de mètres sur les 2 derniers km et je termine l'épreuve en 56’22’’ et lui en 55’ 43’’.
Les femmes avaient droit à une belle rose en plus du petit sac donné à l'arrivée contenant une barre de céréales, un flacon pour soulager les piqures d'insectes de chez Urgo, une boîte de quinoa et une boîte de vitamines pour retrouver du tonus !
Il manque tout de même l'essentiel, notre bouteille de Nuits-Saint-Georges (le tee-shirt qui est sympa aussi nous a été donné au retrait du dossard) et il faut retourner à la salle Santona pour la récupérer.
En résumé, une très belle course, relativement exigeante car pas mal de faux plats mais dans un décor très sympa".

Clarisse :

"Voici un petit résumé de ma course à Nuits :

Départ à 14h avec beaucoup de monde et peu de place. A la première foulée une décharge électrique dans le mollet gauche me donne de suite le ton de la course.

Démarrage à bonne allure (relative), je ne vais pas capituler avant de commencer ! Deux kilomètres de centre-ville me redonnent de l’espoir, la douleur s'estompe. Au troisième km, obligée de m’arrêter… Allez on sert les dents et on repart, il fait beau, c’est la première course de l'année, un peu de vent, tout va bien se passer. De très beaux paysages, vignes, murs de pierres bordant les vignobles et le clos Vougeot en point de mire. Je m'arrête encore deux fois, ne pouvant faire taire cette douleur, heureusement on m’annonce l'arrivée à 4 km. C'est encore long mais trop tard pour faire demi-tour, allez, trop contente d'être là et de profiter de ce parcours jamais testé…Je ne pense qu’à mon mari et mon fils qui m'attendent à l'arrivée ! Temps 1h07min 58.

La course pour moi rime souvent avec blessure mais comme dirait un certain Philippe CROIZON : « La douleur n'est qu'une information ».

 

Les récits de course du semi :

Aurélie :

Deux boucles sur un parcours fait de faux plats qui nous ont semblé interminables surtout au 2ème passage... Nous sommes partis avec le soleil mais aussi le vent. Les 10 premiers kilomètres défilent sans trop de problèmes à une allure de 11 km/h. Là où cela se complique c'est sur la 2ème boucle aux alentours du 11ème kilomètre. Plusieurs facteurs se cumulent, la chaleur (nous ne sommes plus habitués), le vent et les faux plats qui se succèdent sans fin. Grosse baisse de moral pour moi, pareil pour Steph même si je sens bien qu'il essaie de tenir pour deux ! L'allure est redescendue à 10 km/h. Nous ne sentons plus nos jambes, le moral est à plat et les pieds en ébullition.

Finalement au 15 ème km petite pause marche avant de se faire doubler par Catherine qui nous rebooste un peu. Le dernier kilomètre est interminable… (le parcours fait en fait 21,4 km).  A l'arrivée : 2h10' !  Pas terrible mais au moins nous l'avons terminé.

Bilan: nous avons trouvé ce parcours beaucoup plus dur qu'à Beaune, je crois que nous sommes quittes pour quelques séances de fractionné avant le prochain semi.

Aurore :

« J'ai pris le départ du semi avec Catherine, Patrick et Laurent (Christophe était  aussi de la partie mais il nous a abandonné lors de nos 2 km d’échauffement effectués avant le départ). On a eu droit à un beau soleil mais un vent très pénible…  C'était toujours mieux que nos deux séances d’entrainement de la semaine qu'on a fait sous la pluie !!! Pour ma part, je n'ai pas vu le temps passer, il y avait du monde et des animations tout le long du parcours. Par contre je n'ai jamais eu aussi soif sur une course (ça doit être dû au vent) et j'aurais bien aimé plus de points d'eau. J'ai dû mettre 2h09 (je ne sais pas trop car j'avais laissé tourner ma montre depuis  les 2 premiers km d'échauffement) ce qui correspond à peu près à ce qu'on devait faire en préparation marathon. On a également fini par 3 km de décrassage ».

 

 

Nuits-Saint-Georges : Semi et 10 km
Nuits-Saint-Georges : Semi et 10 km
Nuits-Saint-Georges : Semi et 10 km
Nuits-Saint-Georges : Semi et 10 km
Nuits-Saint-Georges : Semi et 10 km
Nuits-Saint-Georges : Semi et 10 km
Nuits-Saint-Georges : Semi et 10 km
Nuits-Saint-Georges : Semi et 10 km
Nuits-Saint-Georges : Semi et 10 km
Lire la suite

Les foulées de Blaisy-Bas (19 mars 2017)

20 Mars 2017 , Rédigé par Marcel Soustelle Publié dans #COURSE

L’amicale des sapeurs-pompiers de Blaisy-Bas organisait ce weekend la première édition de ses foulées avec un 5 et un 10 km au programme.

En ouverture de saison et une semaine avant le semi de la vente des vins de Nuits, cette épreuve était un bon test pour les concurrents. Notre ami Raymond était au départ et nous fait le récit de sa course, qui, vous allez le voir, s’est plutôt bien passée.

« J'étais engagé sur le 10 km avec un départ annoncé à 10h30 mais qui n’a été donné qu’à 10 h 15..... Certaines personnes n'ont donc  pas pu prendre le départ. Ceci dit, moi j’étais bien attentif et me voilà parti dans les rues de Blaisy pour deux  boucles de 5 km. Le parcours est assez facile avec pas mal de parties descendantes mais quand même deux grosses bosses comme sur  la course de Saint-Apollinaire. Le premier tour se passe bien avec un temps à 21 min. Connaissant le parcours je me donne à fond sur les parties descendantes et me voilà à l'arrivée sans trop regarder ma montre. Et là, surpris, je vois 41’23’’!!! J'ai un peu de mal à y croire et je me dis qu'elle a sûrement bugué. Le classement confirmera ce chrono avec mon nouveau meilleur temps sur 10 km en 41’23’’ ce qui me classe 24 ème sur 66 concurrents à l’arrivée. Super content ! La saison commence bien :) »

Bravo Raymond ! Tu démarres fort 2017 !!

Les foulées de Blaisy-Bas (19 mars 2017)
Les foulées de Blaisy-Bas (19 mars 2017)
Lire la suite

Photos soirée couscous :

8 Mars 2017 , Rédigé par Marcel Soustelle Publié dans #SOIREES

Quelques photos de notre petite soirée resto du 2 mars. 

Merci à tous de votre présence ! J'espère que nous pourrons organiser une après-midi barbecue au mois de juin et que nous y serons au moins aussi nombreux !

 

Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Photos soirée couscous :
Lire la suite